Bon, aujourd’hui on va aller regarder du côté d’un gros, très très gros mythe sur le cigare.

On pourrait presque aller jusqu’à dire que c’est le boss du game des mythes sur le cigare : la fleur de cape.

Si tu ne sais pas ce qu’est la fleur de cape, c’est ça :

fleur-cape-plume-bloom-moisissure
Source : FoH

Ça ressemble à une petite pellicule blanche, qui s’en va quand on frotte doucement le cigare.

Mais alors, c’est quoi le mythe dont on parle ?

Le mythe, c’est que la fleur de cape ne serait pas de la moisissure. Autrement dit, qu’il existerait une substance qu’on peut appeler « fleur de cape. »

Certaines personnes (en fait, une large majorité des internautes) te diront que la fleur de cape :

  • Est le signe d’une bonne conservation
  • Est le signe d’un superbe vieillissement
  • N’est pas de la moisissure
  • Vient des huiles/sucres qui cristallisent sur la surface du cigare.

Alors ouvre ton esprit et tes chakras, et on y va.

La fleur de cape, bloom ou plume, c’est quoi ?

Bon, pour faciliter la lecture je ne vais pas mettre au conditionnel en permanence, mais si tu lis l’article jusqu’au bout tu verras bien qu’en fait, c’est de la moisissure.

Regardons plutôt ce que les gens disent que c’est.

La fleur de cape, ou plume voire quelquefois bloom en anglais, est une substance poudreuse qui se dépose sur les cigares lorsqu’ils sont dans un humidor.

D’aucuns prétendent (t’as vu comment il écrit le mec ?!) que la fleur de cape est le signe d’un vieillissement idéal, d’un cigare admirablement conservé, d’une maturation hors du commun.

Différencier moisissure et fleur de cape

Dans l’esprit des tenants de l’hypothèse selon laquelle la fleur de cape et la moisissure sont différentes, la fleur de cape serait blanche, et la moisissure bleue ou verte.

La fleur de cape serait produite lorsque les huiles (ou les sucres dans certains cas) remontent à la surface du cigare et cristallisent, amenant la substance tant convoitée.

Ce serait selon beaucoup d’aficionados un phénomène naturel et désirable, car les huiles ne cristalliseraient que lorsque le cigare vieillit.

Donc, selon cette théorie, fleur de cape = vieillissement.

Et comme cigare vielli = bon cigare (encore un truc sur lequel il faudra qu’on revienne, tout vieillissement ne se vaut pas), alors fleur de cape = bon cigare.

Pire, certains entretiennent et propagent l’idée que la fleur de cape serait le signe d’une bonne conservation, et donc d’un humidor bien entretenu …

Je n’ai aucune idée du pourquoi du comment de la formation de ce mythe, et pour être franc je n’ai rien trouvé.

Passons maintenant aux choses sérieuses : le debunking.

Fleur de cape et moisissure : la vérité

Je vais te poser une petite question.

Mais avant la question, je voudrais introduire un concept : le rasoir d’Ockham, un principe de pensée selon lequel il faut toujours privilégier l’hypothèse la plus simple, c’est-à-dire l’hypothèse qui fait intervenir le moins d’éléments extérieurs.

Si si, ça a un rapport, on y vient.

Voilà la question.

Sachant que :

  • La moisissure est un phénomène connu, étudié et bien expliqué
  • On sait que les conditions de conservation des cigares (hygrométrie élevée + récipient fermé et peu aéré) sont des conditions dans lesquelles la moisissure se développe facilement
  • Il est très difficile d’empêcher la prolifération de la moisissure

Est-il bien raisonnable de penser, en présence d’une substance blanche et poudreuse sur un cigare, qu’il s’agit de fleur de cape, une substance :

  • Qu’il est difficile de différencier de la moisissure
  • Que personne n’a jamais pu identifier
  • Dont on ne connaît pas l’origine
  • Dont on ne peut pas reproduire l’apparition avec certitude ?

Ou plus simplement : on a sur un cigare un truc qui ressemble vachement à un autre truc qu’on connaît (la moisissure).

Quels sont les arguments pour dire que ce serait plutôt un autre truc qu’on ne connaît pas ?

Le clou dans le cercueil de la fleur de cape

Bon allez, ne faisons pas durer le suspense plus longtemps.

Si je suis si arrogant depuis le début de l’article, c’est qu’on a la réponse à la question de la fleur de cape.

Tu connais Friends of Habanos ?

C’est un site internet australien qui possède un forum très fréquenté : une référence dans le monde des cigares cubains.

Eh ben Friends of Habanos, ils en avaient marre de cette discussion.

Donc ni une ni deux, les mecs demandent aux membres d’envoyer des cigares avec de la fleur de cape dessus, ils se cotisent et ils les envoient pour analyse au labo.

Voilà le lien de l’étude en question.

Et je te le donne en mille, les mecs ne trouvent que de la moisissure partout. Genre au microscope, ça donne ça :

Alors bien sûr, plein de types de champignons différents, mais que des champignons.

Alors je te vois venir hein, à me dire que « mais la fleur de cape c’est pas comme tes photos là, c’est un truc plus fin, plus comme ci, plus comme ça ».

Regarde l’étude de FoH, mais si tu parles pas anglais, il y a toutes sortes de « fleur de cape », et c’est tout du moisi.

Alors pourquoi la fleur de cape n’est pas blanche ?

L’argument le plus efficace que les défenseurs de la fleur de cape ont dans leur arsenal, c’est certainement que la moisissure est plus souvent bleue ou verte que blanche.

De nouveau une question : tu as déjà mangé du fromage de chèvre ? Ou même du fromage tout court ?

Si oui, tu sauras qu’ils ne sont pas tous bleus ou verts (et si tu es comme moi, tu les aimes bien avec des poils) !

La réponse à la question de la couleur est simple : il existe de nombreux types de champignons, et tous ne sont pas verts ou bleus … et pis c’est tout.

montecristo-supremos

La fleur de cape est elle bonne pour le cigare ?

Je réponds quand même à la question, mais vu le ton de l’article tu as bien compris.

Non, pas du tout.

Si la fleur de cape a un effet sur un cigare, il serait à mon avis plutôt négatif : moi j’ai pas trop envie de fumer du moisi.

Bien sûr, ça n’aura pas d’effets néfastes sur ta santé, mais perso j’enlèverais la moisissure avant de fumer.

Que faire si mon cigare est moisi ?

Si tu trouves un cigare avec de la fleur de cape ou du moisi (je rappelle, c’est la même chose), quelle que soit la couleur, le plus simple est d’enlever les moisissures avec un petit torchon humide, avec un petit pinceau, ou simplement avec le doigt.

Ensuite, tu peux le remettre dans ton humidor, le laisser reposer, et vérifier que la moisissure ne revient pas.

Si tu as plusieurs cigares, même chose mais avec plusieurs.

Comment empêcher la moisissure sur les cigares ?

Bon, on arrive à la vraie question.

Tu as bien compris que la fleur de cape c’était du bullshit, et maintenant tu veux pas que ça t’arrive.

Je ne vais parler que du côté du consommateur, parce que nous n’avons pas de contrôle sur les producteurs, distributeurs et détaillants.

Mais une chose est sûre : si ta civette te vante les mérites de la fleur de cape … partage donc l’article.

Pour empêcher l’apparition de moisissure sur tes cigares à la maison, il faut veiller aux conditions de conservation de tes cigares, et surtout à ne pas avoir une humidité trop importante.

boveda-proteger-moisissure
Source: Boveda

La moisissure aime bien l’humidité, et surtout le combo chaud + humide, donc attention à bien respecter :

  • Cubains – Entre 65% et 70% d’humidité relative et entre 16 et 18°C
  • Nouveau monde – Entre 70 et 75% d’humidité relative et 16-18°C.

Il faut aussi veiller à une bonne circulation de l’air humide dans la cave : si l’humidité n’est pas bien répartie dans l’air, celui-ci sera trop humide à un endroit, ce qui favorise le développement des moisissures.

C’est pour cette raison que je conseille les sachets Boveda/Integra pour l’humidification des caves : c’est une solution qui distribue l’humidité dans l’air uniformément.

Il faut aussi s’assurer d’avoir un hygromètre de qualité, et surtout bien calibré !

Hygromètre connecté Boveda Butler (anciennement Boveda Smart Sensor)

2 Comments

Leave a Reply

// Delay pixel fire by 3 seconds