Quand on commence le cigare, il peut clairement être super difficile de choisir.

Si tu vis dans une petite ville, les civettes sont souvent peu fournies, mais si tu te rends dans un établissement spécialisé, bonjour la galère : des centaines de références, des dizaines de marques, plein de formes différentes … bref, c’est pas tip-top moumoute.

Il y a en fait plusieurs paramètres à prendre en compte quand on choisit un cigare, et j’ai déjà fait un guide complet sur le sujet que tu peux lire ici.

Aujourd’hui on ne va s’intéresser qu’aux cigares pour débutants, avec un top 20 de derrière les fagots, même si je vais rappeler les bases ! 🙂

Qu’est-ce qu’un cigare pour débutant ?

Bon, d’abord, posons-nous une questions un peu obvious : qu’est-ce qui définit un cigare pour débutant ?

Eh ben … rien du tout, ou pas grand-chose.

Non, les cigares conseillés aux débutants ne sont pas moins bons que les autres, même s’ils sont souvent moins forts.

En fait, quand on conseille un cigare à un débutant, on choisit surtout des modules qui ne vont pas te dégoûter.

Le premier risque quand on débute c’est de fumer quelque chose de trop spécifique ou de trop fort (en goût ou en tabac), et de se dégoûter à tout jamais.

Le cigare, c’est comme le vin ou la bière, il y en a pour tous les goûts (et en plus c’est ludique ils ont pas tous la même tête 🙂 ) – il faut donc juste réussir à trouver ton goût.

Un parcours initatique

Bon, j’t’épargne les grandes envolées lyriques sur les aspects méditatifs du cigare, sur sa capacité à favoriser l’introspection, toussa, mais je mentionne quand même qu’il faut prendre le temps.

Prendre le temps en fumant, bien sûr, parce qu’un cigare c’est au minimum 45 minutes de dégustation, mais aussi prendre le temps de découvrir des choses, de goûter des vitoles différentes, et de forger son palais !

Le moment de la journée et les conditions de dégustation jouent aussi un rôle sur ton appréciation du cigare, ne l’oublie pas !

Fort, pas fort ?

Dernier point avant de passer aux choses sérieuses : les débutants ont souvent tendance à se diriger vers quelque chose de léger, en évitant les cigares « trop forts ».

À mon avis, ce n’est pas une bonne chose, parce que certaines personnes ne vont tout simplement pas aimer les cigares doux, et risquent d’être déçues.

Donc si un cigare te fait envie, essaie-le !

Mon top 20 des cigares pour débutant

Dans ce top 20, je vais essayer d’incorporer des cigares de différents terroirs, pour ne pas te donner que des références cubaines.

Rappelle-toi qu’il y a beaucoup de références différentes, et qu’il n’est pas dit que tu trouves tout dans la civette près de chez toi. Et par pitié, n’achète pas sur internet ni d’occasion, tu vas te faire arnaquer …  big time.

Donc on va regarder 10 cigares, dans un ordre arbitraire :

  • Montecristo n°4 – Cuba – 10€40
  • Hoyo de Monterrey Epicure n°2 – Cuba – 13€90
  • Romeo y Julieta Mille Fleurs – Cuba – 5€40
  • Flor de Selva Robusto – Honduras – 10€50
  • CAO Pilón Robusto – Nicaragua – 9€
  • Montecristo Open Eagle – Cuba – 19€30
  • Partagas D4 – Cuba – 14€50
  • Romeo y Julieta Short Churchill – Cuba – 13€40
  • Macanudo Inspirado Black Robusto – Rép. Dom. – 10€50
  • Macanudo Maduro Diplomat – Rép. Dom. – 10€60

Montecristo n°4 – Cuba

ModuleCorona
Temps de fumage~45 minutes
PuissanceMoyen
Prix10€40

C’est un corona aux saveurs très riches qui reste très accessible. Tu retrouveras des notes de café, de vanille et de chocolat avec un final un peu plus poivré.

Le Montecristo n°4 est tout simplement une référence – il est parmi les cigares les plus vendus en France.

Ce cigare, caractéristique du terroir cubain, n’est pas parmi les plus complexes, mais c’est une très belle pièce pour s’initier.

Hoyo de Monterrey – Epicure n°2 – Cuba

ModuleRobusto
Temps de fumage60 – 90 minutes
PuissanceMoyen – Fort
Prix13€90

Tu peux lire ma review de l’Epicure n°2 ici : c’est un très bon cigare aux notes d’agrumes, de fruits secs et d’épices, qui fournit une dégustation équilibrée.

L’Epicure n°2 est très certainement mon premier choix pour les débutants, mais plutôt si tu as déjà fumé un ou deux cigares avant. Si je dis ça, c’est parce que le format Robusto peut être assez imposant au début.

La puissance est un peu au rendez-vous, donc je ne le conseille pas comme premier cigare !

Romeo y Julieta – Mille Fleurs – Cuba

ModulePetit Corona
Temps de fumage30 – 45 minutes
PuissanceDoux
Prix5€40

Le Romeo y Julieta Mille Fleurs est certainement le cigare le plus cité pour les débutants.

C’est un cigare doux, aux arômes floraux, qui est parfait même pour qui n’a jamais fumé de cigare.

Le prix est aussi très abordable. Personnellement, je ne suis pas fan de ce module, mais c’est une très bonne porte d’entrée !

Flor de Selva – Corona – Honduras

ModuleRobusto
Temps de fumage60 – 90 minutes
PuissanceMoyen
Prix10€50

Le Robusto de Flor de Selva est une belle manière de regarder du côté d’autres terroirs que les cubains.

C’est un cigare à la puissance moyenne qui développe des arômes végétaux et des saveurs torréfiées. Ce n’est pas un monstre de complexité mais c’est un module très correct.

Attention à 2 points :

  1. Si tu n’aimes pas les arômes végétaux, ça risque de ne pas te plaire
  2. Le format Robusto peut être de trop pour les « grands débutants »

CAO Pilón – Robusto – Nicaragua

ModuleRobusto
Temps de fumage60 – 90 minutes
PuissanceMoyen – Fort
Prix9€

La gamme Pilón de CAO est une valeur sûre pour les débutants, même si le rapport plaisir/prix n’est pas toujours le meilleur.

Le Robusto de la gamme Pilón est un cigare à la puissance présente qui donne des arômes de paille sèche sur des notes grillées. Le cigare évolue ensuite vers des saveurs torréfiées pour finir sur un final rassasiant.

Si le format peut être imposant et la puissance soutenue pour les débutants, c’est tout de même un bon module à tester, surtout si tu aimes les cigares plus corsés.

Montecristo Open Eagle – Cuba

ModuleGeniales
Temps de fumage90 minutes
PuissanceMoyen
Prix19€30

Si tu es prêt.e à y mettre le prix, le Montecristo Open Eagle est un superbe cigare.

Les saveurs sont du côté de la vanille, du bois et du chocolat, agrémentés de quelques épices. Le cigare est linéaire mais bien construit et très agréable à fumer, surtout pour les débutants.

Certes, il est un peu cher, mais ça vaut le coup de tester. Attention : je ne conseille pas forcément les autres cigares de la gamme Open, à mon avis un peu en dessous de cet Eagle.

Partagas D4 – Cuba

ModuleRobusto
Temps de fumage60 – 90 minutes
PuissanceFort
Prix14€50

Le Partagas D4 (ou série D n°4) est, avec le Montecristo n°4, un des cigares les plus vendus en France. C’est une référence parmi les cubains dans le module Robusto.

Attention : on rentre ici dans une gamme de cigares un peu plus corsés. Le D4 est un cigare complexe offrant des arômes boisés saupoudrés de cannelle, de poivre et d’épices. J’y trouve parfois aussi des fruits à coques.

Un très beau cigare, mais dont la production est entachée par quelques défauts de qualité et de régularité : il faut faire attention à bien le choisir !

Romeo y Julieta – Short Churchill – Cuba

ModuleShort Churchill (~Robusto)
Temps de fumage60 – 90 minutes
PuissanceMoyen
Prix12€50

Le RyJ Short Chruchill est un cigare très végétal et légèrement épicé. Ce n’est pas un monstre de complexité mais c’est une vitole honnête et régulière.

À tester si tu es débutant.e et que tu veux un cigare aux arômes végétaux assez prononcés !

Attention à ne pas confondre le « Petit Churchill » et le « Short Churchill », qui sont 2 cigares différents !

Macanudo Inspirado Black Robusto – République Dominicaine

Attention – la bague est différente de celle sur la photo en Europe.

ModuleRobusto
Temps de fumage60 – 90 minutes
PuissanceMoyen
Prix9€60

La gamme Macanudo Inspirado Black est une belle gamme dominicaine.

Le Robusto offre une puissance moyenne avec des arômes animaux et terreux, agrémentés de pointes de réglisse.

C’ets un cigare très agréable à fumer, assez gourmand et pas trop fort. Je te conseille fortement d’essayer !

Macanudo Maduro Diplomat – République Dominicaine

ModuleFigurado
Temps de fumage60 minutes
PuissanceDoux – Moyen
Prix10€60

Pour finir ce classement, un petit cigare un peu différent, dont on entend assez peu parler.

Il s’agit d’un figurado (c’est comme ça qu’on appelle les cigares qui ne sont pas droits – les droits sont appelés parejos) bien dodu et très joli à regarder.

La seule difficulté avec ce type de module réside dans la coupe : il faut couper un peu en biais pour avoir pas mal de surface de tirage. Si le tirage est trop difficile, ce qui arrive souvent au deuxième tiers, n’hésite pas à recouper un peu plus.

Le Diplomat est un petit cigare replet avec lequel tu te prendras pour un crack du poker !

Plus sérieusement, c’est un cigare très crémeux et gourmand, vraiment agréable à fumer. Tu trouveras des notes boisées mais aussi de la vanille et du moka.

Si tu veux quelque chose de pas trop fort et avec beaucoup de goût, essaie ça !

Por Larranaga Panatelas – Cuba

por-larranaga-panatelas

ModulePetit Panatela
Temps de fumage~30-40 minutes
PuissanceFaible – Moyen
Prix3€80

La marque Por Larranaga propose des cigares peu chers mais au rapport prix-plaisir très intéressant.

Ce petit panatela se cale sur des arômes floraux et végétaux et sa puissance maîtrisée en fait une introduction idéale pour les débutants.

Bolivar Royal Coronas – Cuba

ModuleRobusto
Temps de fumage~60 minutes
PuissanceFort
Prix12€70

Attention, ce Bolivar Royal Coronas (qui est en fait un format Robusto, malgré son nom) ne fait pas dans la dentelle : si tu as peur de la puissance, ne t’y essaie pas.

Par contre, pour les amateurs de goût, on y est très fort : boisé, corsé, torréfié, tout y est.

C’est presque difficile de l’inclure ici, mais c’est pour la diversité !

Vegueros Mananitas – Cuba

vegueros-mananitas

ModulePetit Belicoso
Temps de fumage~30 minutes
PuissanceMoyen-Fort
Prix6€70

La marque Vegeueros fait écho aux vegueros, les paysans cubains qui cultivent le tabac. Elle propose des cigares cubains très abordables qui offrent une dégustation très honnête quoique peu complexe.

C’est donc un cigare particulièrement attrayant pour les débutants : assez court, goutû, moyennement puissant. Une belle introduction.

Trinidad Reyes – Cuba

ModulePetit Corona
Temps de fumage30-40 minutes
PuissanceMoyen-Fort
Prix10€20

Le Trinidad Reyes est l’un des meilleurs petits coronas du marché : il est puissant mais la dégustation est vraiment un régal.

Il délivre une palette aromatique riche et puissante, un vrai florilège !

Quai d’Orsay No.50 – Cuba

quai-orsay-no-50

ModuleShort Robusto
Temps de fumage~40 minutes
PuissanceMoyen
Prix11€

Ce petit robusto promet une dégustation assez courte à la puissance maîtrisée.

Cacao, fruits à coques et torréfié se côtoient dans une dégustation maîtrisée, qui manque peut-être légèrement de puissance pour certains.

Arturo Fuente Chateau Fuente Petit Robusto – République dominicaine

arturo-fuente-chateau-fuente

ModulePetit Robusto
Temps de fumage~40 minutes
PuissanceFaible-Moyen
Prix13€

Ce petit robusto de la célèbre marque dominicaine Arturo Fuente offre une dégustation très gourmande, presque sucrée, et très douce.

Un bon cigare pour s’initier après un repas par example.

Davidoff Nicaragua Short Corona – Nicaragua

davidoff-nicaragua-short-corona

ModulePetit Corona
Temps de fumage30-40 minutes
PuissanceMoyen-Fort
Prix13€50

Ce petit corona de la gamme nicaraguayenne de Davidoff n’est pas donné, mais il sait rendre ce qu’il faut.

Une dégustation assez complexe où les notes torréfiées côtoient les fruits secs ou le café. Un vrai florilège pour une petite pièce courte à fumer.

Asylum 13 Robusto – Nicaragua

asylum-13-Robusto

ModuleRobusto
Temps de fumage45-60 minutes
PuissanceMoyen
Prix9€90

Ce cigare de chez Asylum est assez classique, ce qui en fait une bonne initiation aux cigares du Nicaragua.

La dégustation ne sera pas très complexe, mais elle sera sympathique.

Davidoff Yamasa Petit Churchill – République Dominicaine

davidoff-yamasa-petit-churchill

ModulePetit corona
Temps de fumage30 minutes
PuissanceMoyen-Fort
Prix15€50

Voici maintenant un représentant de la gamme dominicaine Yamasa de chez Davidoff.

Le prix est assez imposant, mais la vitole vaut le détour dans le cadre d’une initiation. La puissance est présente quoique maîtrisée, et la vitole délivre une palette végétale et boisée, avec quelques notes torréfiées.

VegaFina Classic Robusto – République Dominicaine

vegafina-classic-robusto

ModuleRobusto
Temps de fumage45-60 minutes
PuissanceMoyen
Prix6€20

VegaFina est une marque dominicaine qui propose des cigares bon marché mais honnêtes.

Ce Robusto bon marché se cale sur une palette végétale et est assez linéaire, mais son prix est attractif, surtout si tu ne souhaites pas mettre trop cher au début.

Conclusion

Avant de se quitter, je voudrais préciser que cette liste est issue de mon expérience personnelle, et qu’elle est donc en partie arbitraire. Elle n’a pour but que de te guider !

Si tu trouves autre chose qui te plaît, fonce !

Toutes les images de cigares individuels sont issues des sites internets des distributeurs.

Des bisous, et à bientôt ! <3

Et des remarques en direct de Facebook pour faire vivre la discussion :

Questions fréquentes sur le prix des cigares

🤔 Quel cigare acheter pour commencer ?

Pour les débutants, on conseille plutôt des cigares doux et courts.

Voici une petite liste :
·        Montecristo n°4 – Cuba
·        Hoyo de Monterrey Epicure n°2 – Cuba
·        Romeo y Julieta Mille Fleurs – Cuba
·        Flor de Selva Robusto – Honduras
·        CAO Pilón Robusto – Nicaragua
·        Montecristo Open Eagle – Cuba
·        Partagas D4 – Cuba
·        Romeo y Julieta Short Churchill – Cuba
·        Macanudo Inspirado Black Robusto – Rép. Dom
·        Macanudo Maduro Diplomat – Rép. Dom

🗺️ Où acheter des cigares ?

Le meilleur endroit pour acheter un cigare, c’est une civette, ou cave à cigares : tu peux trouver la carte ici.

Certains bureaux de tabac en vendent, mais attention aux conditions de conservation, et aux conseils !

🔪 Comment couper un cigare avant de le fumer ?

Étape 1 : Positionner le coupe-cigare de manière à ce que la lame se positionne à environ 1 à 2 millimètres de l’extrémité du cigare, avant le dernier « trait » formé par la coiffe.

Étape 2 : Bien vérifier sa coupe, et que tout est droit.

Étape 3 : Couper.

💶 Quel est le prix d’un bon cigare ?

Tout d’abord, le prix d’un cigare ne présage en rien du plaisir que tu trouveras en le fumant.

Pour un cigare premium de qualité correcte, il faudra dépenser aux alentours de 10€.

9 Comments

  • Battistolo dit :

    Hello Vince, merci pour ces beaux partages. Je viens de lire ton avis sur le Horacio Colosso, qui me parle beaucoup. Cela fait 30 ans que je ne fume plus mais de temps en temps un bon cigare me fait plaisir. J’en n’ai essayé beaucoup, mais le Horacio Colosso edition 2017 me plait vraiement, je retrouve beaucoup de ce que tu expliques, mais pas encore dans les détails comme toi. Le seul défaut que je lui trouve c’est le temps de fume et le calibre, mais niveau goût équilibre sans amertume, c’est top. Pourrais tu m’indiquer des cigares qui ont les mêmes saveurs et caractéristiques à peut prsè que le Colosso mais plus petit en diamètre . Je te remercie beaucoup pour ton expertise. Jérémy JB
    PS en Suisse il est 14 .- 12.94 Euros environ je les prends par 4 pour 50 .- CHF 46.20 Euros.

    Meilleures salutations

    • Vince dit :

      Salut Jérémy,

      Merci pour ton retour !

      Si tu as aimé le Colosso, tu peux rester dans les cigares du Nicaragua. Si tu as le budget, la gamme Davidoff Nicaragua est exceptionnelle, mais chère.

      Sinon, tu peux te tourner vers Oliva (notamment la série V Melanio, par exemple le Robusto), ou Nub.

      Côté cubain, je te conseillerais le Montecristo Edmundo, ou bien un Quai d’Orsay 54, pour essayer !

      Vince

  • Rom dit :

    Bonjour Vince,

    Suite à tes bons conseils sur la conservation (ma cave est parfaitement bien humidifiée maintenant !), j’avais une question portée « arômes » et informations sur le goût des cigares.
    Je trouve en effet qu’il est très compliqué de se faire une bonne idée de ce que délivre un cigare à son dégustateur. Normal, apprendre de nouveau goûts prend du temps ! Les arômes et saveurs citées lors des dégustations sont pour le moins évolutives d’un gouteur à l’autre (normal étant donné la connaissance propre du gout de chacun !), et au final cela apporte une information trop disparate (notamment au débutant).
    J’ai en tête les nombreuses dégustations présentées par le havanoscope que je lis dès que j’allume une vitole, mais je ne m’y retrouve pas bien souvent, et honnêtement cela ne me parle pas.
    D’autant plus qu’il faut bien le reconnaitre : un bon 80% des arômes présentés sont peu parlant pour le néophyte car ils ne font pas forcément partie de son quotidien régulier même si on les connait et qu’on sait les identifier quand on en voit dans l’assiette. Et après tout, un cigare c’est avant tout un bon goût de bon tabac et c’est à mon sens plus ça qu’il faut chercher à (re-)connaitre et apprécier.
    Et j’en suis à un point ou j’apprécie certains modules et pas d’autres sans trop vraiment savoir en expliquer les arômes : je sais préciser que la fumée est crémeuse et lourde, que l’équilibre me convient, que le gout et l’odeur du début à la fin me fait kiffer mais alors dire ce que j’y trouve… ce n’est pas gagné…

    D’où mes questions :
    – existe-t-il de la littérature qui donne l’orientation gustative générale proposée par une marque ? De type : RyJ va avoir une tendance plus herbacée, Montecristo plus […à remplir], etc.
    – Par ailleurs, je trouve qu’en matière de gout il est souvent plus parlant et facile de présenter ce que l’on goute à travers une image ou un tableau (dans le sens présentation d’un lieu ou d’un moment quelque part).
    Par ex : promenade dans un sous-bois humide en automne (Ici, en matière de vin, beaucoup de monde se serait identifié un bourgogne je pense).
    Et donc : est-ce que de la présentation gustative de ce type existerait en matière de cigare ?
    Si on me disait « Cela démarre sur une agréable présence dans un champs de blé un soir de moisson, évolue sur une promenade après la pluie dans un sentier de terre rouge face au Mogotes de Vinales, et fini dans une étable après une course de taureaux », et bien je saurai vachement plus à quoi m’attendre (notamment que je ne suis pas sur de m’amuser sur le 3ème tiers 😀 ) que si on me disait « herbe sèche et paille avec un peu de poussière puis terre chaude humide et senteurs végétales équatoriale et présence d’humus avant de finir sur une explosion de lisier sur fond marqué de sueur animale » (où là le 3ème tiers je ne l’attend toujours pas…).

    Merci encore pour ton aide !

    • Vince dit :

      Salut Rom et merci pour ton message 🙂

      Alors oui, découvrir de nouveaux goûts prend du temps : quand as-tu commencé à fumer ?

      Certains fumeurs mettent beaucoup de temps à repérer les arômes : il ne faut pas avoir peur si tu n’y arrives pas, ça fait partie du jeu et c’est ça qui est drôle 🙂

      Pour ce qui est de la littérature concernant les « profils » des marques, je compte faire une série d’articles sur la question. Les marques cubaines ont un profil assez reconnaissable, mais certains cigares s’en éloignent vraiment. Le Quai d’Orsay Senadores (EL 2019) par exemple, n’a pas grand chose à voir avec un No. 50.

      Du coup ça pourrait aussi être trompeur, et ne pas forcément être un super repère pour toi.

      Enfin, tu touches du doigt un problème important : les expériences sensorielles sont extrêmement subjectives ! Donc effectivement, comment reconnaître un goût (ou une odeur), que tu ne connais pas ? Difficile.

      Il n’y a pas à ma connaissance de présentation gustative comme tu les décris car elles seraient bien trop subjectives. Ce que tu viens de décrire ne m’évoque absolument rien, parce que je n’ai pas vécu ces expériences, donc ce serait encore pire que les qualifications générales comme « sous-bois, automnale, animal, etc. »

      Il faut dire que certaines personnes en font aussi beaucoup en partageant des expériences gustatives qui leur sont (très) propres, et qui n’évoquent rien aux autres.

      Dans un premier temps, je te conseillerais de rester assez superficiel : demande-toi si tu ressens quelque chose de gourmand/boisé/terreux/animal/torréfié/fruits à coque/etc. Pas forcément tout de suite si c’est de la noisette fraîche ou sèche 🙂

      Il faut se souvenir que c’est plutôt « le goût que m’évoque XYZ » plutôt que « exactement XYZ ». Donc quand on dit « chocolat » on ne fait pas référence à la sensation d’avoir croqué dans un carré de chocolat noir, mais plutôt « ça évoque la même chose que quand je croque dans un carré de chocolat noir ». La différence est subtile, mais de taille 🙂

      Pour conclure, as-tu déjà utilisé une roue des saveurs ? Ca peut aider !

      • Rom dit :

        Merci pour ton retour ! J’ai hâte de lire ton topo sur les profils car c’est effectivement (même si c’est subjectif) un super moyen de se faire une idée générale pour se tourner vers une marque à essayer. En restant dans les classiques de ces marques avant d’aller essayer leur « exceptions » je pense que cela donne une idée générale.
        J’essaie effectivement de me concentrer sur les grands arômes avant d’aller dans le détail (et j’y arrive pas trop mal). Pas de soucis avec les saveurs par contre. Cela ne fait que 2 ans mais sans énormément de pratique, donc je joue la patience tout en arrivant très très bien à profiter du moment quand je trouve un modè(u)le que j’aime (ou à l’abréger dans le cas contraire). La roue ne m’a jamais trop aidée, mais elle est à disposition à côté de ma cave quand je cherche vraiment à me concentrer. Par contre oui je suis bien dans « l’évocation » quand je cherche à nommer un arôme.
        Je vais donc continuer à me former par l’expérience 🙂 La civette auprès de qui je m’approvisionne me donne généralement de très bons conseils et sait très bien m’orienter quand je lui demande un type d’arôme/puissance spécifique à essayer.

  • Christian Emellina dit :

    Le Romeo y Julieta Mille Fleurs, dans mes statistiques (petites) est un peu serré et à un tirage un peu difficile.
    Qu’en penses-tu ?

  • Rice Napel dit :

    Toujours au top… Merci pour tes conseils… À te lire…

Leave a Reply

// Delay pixel fire by 3 seconds