Test du briquet Colibri Daytona5 min de lecture

colibri-daytona

Colibri Daytona

50-60€
Colibri Daytona
8.4

Construction

9.0 /10

Fonctionnalités

9.0 /10

Prix

7.0 /10

Expérience globale

8.5 /10

Avantages

  • Bien construit
  • Sobre et élégant
  • Ajustement de la flamme
  • Sécurité

Inconvénients

  • Le prix définitivement premium
  • La finition métal ne va pas aimer les rayures et les marques de doigt
  • Un peu lourd

Je l’avais déjà évoqué dans le test du Colibri Cut, un double guillotine correct mais un peu décevant : Colibri est une marque en pleine reconstruction, et une reconstruction réussie, pour ainsi dire.

La marque est souvent citée parmi les meilleurs fabricants d’accessoires pour fumeurs de cigares, et il faut avouer que le design est souvent réussi.

Je continue donc mon tour d’horizon des accessoires Colibri en testant le Colibri Daytona, un briquet torche simple flamme tout nouveau, puisqu’il n’est disponible que depuis fin 2017.

Tu le sais, j’aime bien la transparence.

Eh ben en toute transparence, l’exemplaire que je teste ici m’a été gentiment fourni par smoking.fr. C’est un site d’accessoires pour fumeurs de cigares (et pas que). Tu peux y retrouver le Colibri Daytona ici, et tout plein d’autres accessoires pour cigare !

Merci à eux !

Design du Colibri Daytona

Selon la marque, le design du Daytona a été inspiré par le monde de la course automobile, particulièrement par l’action thrilling and precise (tant pis pour ceux qui ne jactent pas british.)

Alors, dès le début … y’a quelque chose de frappant.

Regarde, ça c’est le Daytona :

Et ça, c’est le ST Dupont Défi Extrême :

st-dupont-defi-extreme

C’est pas complètement le même, mais c’est pas non plus très loin. Ce que le site américain Halfwheel appelle de façon très politiquement correcte a familiar design pourrait même être qualifié d’inspiration forcée.

Mais bon, après tout, y’a pas 36 façons de faire un briquet.

Qualité de construction

D’emblée, il faut le dire, la qualité de construction du Colibri Daytona est exceptionnelle.

J’ai opté pour la couleur aluminium pour son côté sobre, mais le briquet est disponible en une pléthore de couleurs, comme le montre le site de Colibri :

couleurs-colibri-daytona

Le corps est en métal et une partie de la face avant de l’engin dispose d’une finition plastique caoutchouté très agréable qui lui permet de bien tenir en main.

Mon modèle fait quand même 101 grammes, ce qui pèse dans la poche. À titre de comparaison, mon trousseau de clés (peu fourni, je l’avoue), fait 49 grammes.

Personnellement ça ne me pose pas de problème. Je ne fume que quelques cigares par semaine, à la maison ou en terrasse, et c’est très rare que je me trimballe le briquet dans la poche. Généralement, je fourre étui, coupe-cigare et briquet dans un sac.

Par contre, si tu fumes quotidiennement, ça fait quand même un poids toute la journée.

À noter que le corps en métal, s’il donne un côté solide, fiable et premium à l’objet, lui donne aussi la faculté de chauffer au soleil comme un barbecue le weekend du 15 août. Donc mieux vaut le mettre à l’ombre sur la table de l’apéro.

Réservoir de gaz

L’un des gros plus de ce Daytona, à mon sens, c’est le fait de pouvoir consulter en permanence le niveau de gaz disponible dans le réservoir, qui est situé sur le côté gauche du briquet :

Le plastique a été teinté en bleu pour permettre une meilleure visibilité du gaz, et c’est vraiment très agréable de savoir où on en est, quand recharger, etc.

Je ne sais pas toi, mais moi ça m’est arrivé je ne sais combien de fois de partir avec un briquet à moitié vide. Et évidemment, c’est toujours le jour où je me tape une vitole récalcitrante … mais c’est une autre histoire ! 😉

Colibri assure même que le réservoir est plus grand que sur les briquets traditionnels, notamment parce qu’il est positionné à la verticale. Il faudra les croire sur parole sur ce coup-là, je n’ai pas fait les mesures.

Le rechargement se fait grâce au trou situé sous le briquet, au milieu de la vis de réglage. Si c’est très pratique pour recharger, ça l’est un peu moins pour le purger, puisque le machin (faute de meilleur mot) sur lequel il faut appuyer est assez profond.

Réglage de la flamme

Puisqu’on parle de vis de réglage, je crois que le Daytona est le briquet le plus facile à ajuster.

En bas du briquet se trouve une grosse vis qu’il suffit de tourner, et on ajuste la puissance de la flamme à la volée.

C’est super pratique pour faire face à un coup de vent imprévu, ou si on n’a besoin que d’une toute petite flamme pour une toute petite retouche.

colbri-daytona-reglage

Si tu tournes la vis complètement vers la gauche, en position zéro, le briquet ne s’allume pas du tout. Pratique pour le mettre en position « sécurité ».

Aération

Le Daytona dispose de 6 grilles d’aération réparties sur tout le corps (2 au milieu de la face avant, 2 au milieu de la face arrière, et une sur chaque face juste sous la flamme).

Les grilles sont vraiment bien intégrées dans le design général du briquet et permettent selon la marque un apport d’oxygène idéal pour la flamme. Et comme on va le voir plutôt, le résultat est au rendez-vous.

Allumage et qualité de la flamme

Le briquet s’allume de façon latérale avec un poussoir qui offre une petite résistance, mais rien de bien dramatique.

Il est assez facile à allumer à partir de la moitié du briquet à peu près, donc on peu se saisir du bouzin sans le regarder.

Sur le dessus du briquet, on retrouve la petite trappe qui laisse sortir la flamme et qui s’ouvre et se referme avec le mécanisme :

colbri-daytona-trappe-flamme

C’est un détail agréable qui permet de ne pas faire rentrer de miettes de tabac dans le briquet, et qui empêche aussi les odeurs nauséabondes qui viennent avec les « capuchons » qui se relèvent.

Une flamme au top

Bon, je dois dire qu’au départ, je suis pas méga fan des simple flamme.

J’ai toujours été déçu par les briquets simple flamme que j’ai eus entre les mains, mais il n’ont jamais été de cette gamme là. Eh bien là, le Daytona m’a bluffé, au point que j’en oublie que c’est un simple flamme.

L’allumage est super facile, la puissance est au rendez-vous, et il est surtout très fiable.

C’est simple : tu appuies, ça s’allume.

Voilà un plus d’un mois que je m’en sers, et les fois où il a refusé de s’allumer se comptent sur les doigts d’une seule main. Et encore, c’était surtout parce que je manipulais mal.

Quel que soit le cigare, l’allumage est précis, simple et rapide, et tu peux t’adapter aux conditions météorologiques super facilement grâce à la procédure d’ajustement facile et rapide.

Sécurité

Parce qu’un autre petit détail qui a son avantage, c’est que le Daytona ne peut s’allumer qu’en position « debout ».

L’inconvénient de la finition métal, c’est que ça retient bien les empreintes.

Impossible donc de se gourer de sens et de s’allumer la paume de la main ou le fond de la poche : le poussoir ne peut pas être engagé.

Et si d’aventure tu mets le briquet la tête en bas, il ne s’allumera pas tant qu’il n’aura pas été remis en position 100% verticale.

Conclusion

Même si le design du Colibri Daytona a l’air de s’être librement inspiré de la concurrence, la marque livre un accessoire très complet pour un prix correct.

Le Daytona est quand même pricé aux alentours de 50-60€, ce qui en fait un investissement assez important quand on sait que les briquets torches simple flamme en plastique se trouvent à quelques euros dans n’importe quelle civette (voire qu’ils sont offerts quand le/la civettier/civettière est sympa !).

Cela dit, j’ai le sentiment qu’on en a pour son argent : l’impression de solidité est là, les performances sont au rendez-vous, et le Daytona arrive avec plein de petits détails peut-être insignifiants, mais qui montrent que Colibri a réfléchi son affaire : système de sécurité appréciable, ajustement de la flamme super facile, trappe pour la flamme, etc.

Ses avantages tiennent surtout au réservoir et au système d’ajustement de la flamme, qui le rendent vraiment agréable à utiliser au quotidien. Et surtout, il est très fiable, quelles que soient les conditions.

Colibri assure même qu’il s’allume jusqu’à 3 657 mètres d’altitude ! Si ça c’est pas une raison pour se mettre à l’alpinisme ! 😉

Alors c’est sûr, il y a beaucoup d’autres briquets simple flamme moins chers. Le Daytona propose durabilité, fonctionnalité, sécurité et design, pour un prix légèrement plus élevé que la concurrence.

Mais si tu cherches un briquet premium, il vaut vraiment le coup !