Conserver ses cigares : le guide ultime3 min de lecture

conserver-cigares-guide-ultime

Salut les visiteurs des internets !

Bon, je sais que je vous ai un peu délaissés ces derniers temps, bien occupé que j’étais par mes vacances, et puis par les changements classiques qu’amène la rentrée.

Mais pas de panique, me revoici avec un article important, qui me trotte dans la tête depuis longtemps.

À vrai dire, je voulais l’écrire avant l’été, mais je n’ai pas eu le temps, donc il ne paraît que maintenant !

On va parler de la façon de conserver ses cigares, mais pas sous l’angle des humidors, toussa. Non, dans cet article là on va plutôt parler des notions d’humidité, d’humidité relative, etc.

Et on va essayer de relativiser tout ça !

Humidité des cigares et humidité relative

Alors on va commencer tout de suite par le gros du sujet, et on va être obligés de faire un petit détour par la physique et la notion d’humidité relative.

On entend souvent qu’il faut conserver les cigares autour de 70% d’humidité, même un peu moins pour les cubains, genre 68%, et un peu plus pour les autres terroirs, jusqu’à 75%.

Mais 68% … de quoi ?

Qu’est-ce que l’humidité ?

Quand on parle d’humidité, ou plutôt devrais-je écrire d’hygrométrie (les plus calés me corrigeront 🙂 ), on parle de la proportion d’eau dans l’air (voir cet article sur Wikipédia pour une description plus correcte scientifiquement).

Donc, si je dis que mon humidor est à 68% d’humidité, cela signifie que l’air de l’humidor est chargé en eau à 68% de sa capacité maximale.

Oui, mais voilà, et c’est ça qu’il faut retenir :

L’air chaud peut contenir plus d’eau que l’air froid.

Ou bien, dit autrement : plus l’air est chaud, plus il peut contenir d’eau. Donc il y aura plus d’eau dans de l’air à 60% d’humidité à 28°C que dans de l’air à 65% à 25°C.

Et tout ça, on peut en faire un zouli tableau, que je vous mets là, après l’avoir méchamment repris du site emg-beyer.be.

Ratio température et humidité

 50%55%60%65%70%75%80%85%90%95%100%
-5°C1.621.781.942.212.272.432.592.752.9203.093.24
-4°C1.761.932.112.282.462.632.812.983.163.343.52
-3°C1.9102.092.292.482.672.8603.053.243.433.623.81
-2°C02.072.272.482.682.893.103.303.513.723.924.13
-1°C2.242.472.682.923.133.353.583.8004.024.254.47
0°C2.422.662.903.143.393.633.874.114.364.604.84
1°C2.602.863.123.383.643.904.164.424.684.945.20
2°C2.8003.083.363.643.924.204.484.7605.045.325.60
3°C3.003.303.603.904.204.504.805.105.405.706.00
4°C3.203.523.844.164.484.805.125.445.7606.086.40
5°C3.403.7404.084.424.765.105.445.786.126.466.80
6°C3.6504.024.384.745.115.485.846.206.576.947.30
7°C3.904.294.6805.075.465.856.246.6307.027.417.80
8°C4.154.574.985.405.816.236.6407.067.477.888.30
9°C4.404.845.285.726.166.6007.047.487.928.368.80
10°C4.705.175.646.116.5807.057.527.998.468.939.40
11°C5.005.506.006.507.007.508.008.509.009.5010.00
12°C5.355.896.426.967.4908.038.569.109.6310.1610.70
13°C5.706.276.847.417.988.559.129.6910.2610.8311.40
14°C06.056.667.267.878.4709.089.6810.2910.8911.5012.10
15°C6.4007.047.688.328.909.6010.2410.8811.5212.2612.80
16°C6.807.488.168.849.5210.2010.8811.5612.2412.9213.60
17°C7.257.988.709.4210.1510.8811.6012.3213.0513.7714.50
18°C7.708.479.2410.0010.7811.5512.3213.0913.8614.6315.40
19°C8.158.979.7810.6011.4212.2313.0413.8514.6715.4816.30
20°C8.659.5210.3811.2512.1112.9813.8414.7015.5716.4417.30
21°C9.1510.0710.9811.8912.8113.7214.6415.5516.4717.3818.30
22°C9.7010.6711.6412.6113.5814.5615.5216.4917.4618.4119.40
23°C10.3011.3312.3613.3914.4215.4516.4817.5118.5419.5420.60
24°C10.9011.9913.0814.1715.2616.3517.4418.5319.6220.7121.80
25°C11.5012.6513.8014.9516.1017.2518.4019.5520.7021.8523.00
26°C12.2013.4214.6415.8617.0818.3019.4220.7421.9623.1824.40
27°C12.9014.1915.4816.7718.0619.3520.6421.9323.2124.5225.80
28°C13.6014.9616.3217.6819.0420.4021.7623.1224.4825.8227.20
29°C14.3515.7817.2218.6620.0921.5322.9624.4025.8327.2328.70
30°C15.1516.6618.1819.7021.2122.7324.2425.7627.2728.8030.30

On voit que pour une température de 20°C et une humidité relative de 70%, il y a environ 12 grammes d’eau par mètre cube. Mais si on augmente la température à 25°C, c’est 16 g/m3, soit un augmentation de 33% environ !

L’humidité absolue est exprimée en pourcentages, et l’humidité absolue en g/m3. À 100%, l’air est donc saturé en eau.

Il y a donc autant d’eau dans un air à 25°C et 55% d’humidité relative que dans un air à 20°C et 70%.

Mais alors, pour nos cigares ?

Alors que peut-on en déduire pour nos cigares ?

C’est assez simple : ce qui compte pour la conservation des cigares, ce n’est pas l’humidité relative, mais l’humidité absolue, c’est-à-dire la quantité totale d’eau dans l’air, et surtout la stabilité de cette quantité dans le temps.

C’est la raison pour laquelle les hygromètres fournissent souvent humidité + température, et non seulement l’humidité, car cette mesure est bien relative à la température (et aussi à la pression, mais c’est déjà assez chiant comme ça !).

Il est donc tout à fait normal que l’humidité relative de la cave baisse alors que les températures augmentent.

Si tu conserves tes cigares à 70% à 22°C, il faut que ta cave soit autour de 60% à 25°C pour avoir la même quantité d’eau.

L’été, c’est donc normal d’avoir une humidité relative plus basse dans la cave. D’ailleurs, tu peux faire le test: mets un sachet Boveda avec un hygromètre dans une pièce à 25°C, et l’hygromètre ne donnera pas le même pourcentage que le sachet !

Comment conserver ses cigares en été ?

En été, l’air extérieur est plus chaud, et souvent plus sec.

J’entends souvent les gens dire : moi, je mets un Boveda 80% dans ma cave l’été, parce que sinon ça baisse.

Ben … oui, ça baisse, mais c’est normal. Si tu mets à 70% à 28°C … tu risques d’avoir des cigares un peu humides quand même.

L’été, il ne faut donc pas s’alarmer de voir l’humidité relative baisser un peu, c’est tout à fait normal. Le plus important est d’essayer de conserver une certaine stabilité dans le temps : c’est aussi le plus difficile, car on ne contrôle pas la température intérieure comme en hiver.

Et l’hiver alors ?

Pour l’hiver, c’est souvent plus simple, car la plupart d’entre nous dispose d’un thermostat et garde une température intérieure stable, qui varie au plus de quelques degrés.

Donc si tu chauffes pour 21°C à l’intérieur, c’est plus simple de conserver une humidité stable.

Attention, par contre : il est conseillé d’ouvrir les fenêtres en hiver pour la qualité de l’air intérieur, mais l’humidor n’aime pas les courants d’air.

Même si les caves sont conçues pour être hermétiques, elles ne sont pas pour autant complètement fermées : il faut renouveler l’air.

Si ta cave se trouve dans un courant d’air, elle risque de souffrir d’un manque de stabilité, ce qui nuira à la bonne conservation des cigares.

Conclusion

Si la conservation des cigares est un sujet très controversé, il faut quand même se souvenir de quelques principes physiques, et bien comprendre ce qu’est l’humidité relative.

Mais le plus important, c’est ceci : la plupart des gens normalement constitués possèdent une ou deux caves, et les amateurs assez chanceux (ou fortunés) pour se payer des armoires avoisinants les milliers d’euros ne sont pas légions.

Pour la plupart d’entre-nous, la conservation reste quelque chose d’assez hasardeux, et c’est n’est pas forcément un problème.

L’important, c’est de trouver un bon équilibre et de conserver tes cigares comme ils te plaisent. Il ne faut surtout pas sur-intellectualiser et les observer tous les jours.

Bien sûr, certains problèmes (cigares trop secs, trop mous, capes qui éclatent, etc.) sont bien liés à la conservation, mais tant que les cigares sont bons, pas besoin de se prendre la tête outre-mesure !