Où acheter et fumer des cigares en Grèce ?3 min de lecture

acheter-et-fumer-cigares-grece

Bon, j’avoue, j’ai été un peu absent.

Mais c’était pour la bonne cause : j’étais en vacances.

Et pas n’importe où ! Cette année, on s’est fait plaisir et on est partis en Grèce : direction 3 îles des Cyclades, et Athènes.

Et bien sûr, je me demandais bien à quel prix étaient les cigares en Grèce, si je pourrais en trouver facilement, si on pouvait fumer tranquille en terrasse, etc.

Eh ben j’me propose de te faire un petit topo de ce que j’ai découvert sur place.

Ben ouais, parce qu’avant de partir, si t’es comme moi et que t’as pas fait grec moderne LV2 … c’est un peu coton de se renseigner.

Où acheter des cigares en Grèce ?

Avant de regarder où acheter, on va s’demander quel prix coûtent les cigares en Grèce !

Le prix des cigares

Après m’être entretenu avec un civettier local durant mon périple, je sais déjà ceci : en Grèce, c’est comme en France, les prix sont fixés par l’État, et les revendeurs n’ont qu’à fermer leur g***** s’aligner.

Donc normalement, aucun risque de trouver des prix plus élevés à droite qu’à gauche. Ceci dit, je n’ai pas beaucoup eu le loisir de contempler les prix ni de les comparer, donc peut-être que ce n’est pas vraiment le cas dans la réalité.

Et malheureusement, c’est beaucoup plus cher qu’en France : en moyenne je dirais 20 à 30% plus cher, mais j’ai quelquefois un peu sauté au plafond : une pensée pour le Trinidad Vigia Tubos à … 36€. En France … 15€.

Ouch !

Acheter des cigares sur les cyclades

Je suis allé dans 3 îles bien fréquentées :

  • Santorin (la star)
  • Naxos
  • Paros (blindé de français, pour une raison obscure)

Sur Santorin, où prime le tourisme de masse et surtout de luxe, on n’a pas trop de mal à se procurer des vitoles.

Elles se vendent en fait dans plusieurs types d’endroits :

  • Les kiosques (oui oui, on en reparle)
  • Les magasins de spiritueux (caves ou attrape-touristes)
  • Les magasins spécialisés.

Les kiosques, ce sont comme les kiosques à journaux que l’on peut trouver chez nous, et ils vendent surtout des cigarettes, de l’eau, des boissons, des en-cas, etc.

Certains ont toutefois un petit humidor, souvent à l’extérieur, et parfois en plein soleil. Le choix est rarement pléthorique, mais ça permet au moins d’avoir les grands classiques : Montecristo, Cohiba, quelques RyJ.

Pour la conservation par contre … pas de garantie.

pub-coca-cola-locale-grece
Et ouais, Coca fait de la pub locale !

Certains magasins qui vendent de l’alcool ont aussi une sélection de vitoles, souvent réduite, mais ça vaut le coup de tenter sa chance.

Par contre, côté touristique oblige, ce sont souvent des jeunes filles qui tiennent le bouzin, donc je ne sais pas si elles sont très compétentes pour conseiller.

Enfin, on trouve quelques (mais vraiment quelques) magasins spécialisés. À Santorin, j’en ai vu un à Fira, mais toujours fermé, et il paraît qu’il y en a aussi du côté de Périssa.

Sur Naxos, une boutique sur le port à Naoussa, sinon rien d’autre.

Bref, je ne saurais que te conseiller de partir avec une petite sélection, ou d’en acheter au duty-free (prix européens bien sûr, donc pas forcément intéressants), pour économiser de l’argent.

Acheter des cigares à Athènes

Je n’ai pas passé très longtemps à Athènes (seulement 2 jours et demi), mais j’ai quand même eu le temps de visiter un peu, et de passer quelques instants dans une « civette ».

Athènes étant une capitale, tu t’imagines que c’est beaucoup plus simple d’y trouver des cigares que dans les îles.

On ne trouve d’ailleurs que rarement des cigares dans les kiosques, et quand c’est le cas la sélection est plus intéressante.

Dans les échoppes spécialisées, le walk-in semble être la norme, ce qui n’est pas pour nous déplaire.

Le choix est souvent important et je n’ai pas eu de problème pour passer quelques minutes seul dans l’humidor … pendant que le patron s’allume un Half-Corona dans le magasin.

Normal.

Mention spéciale pour Miamy’s Cigar Shop, près de la place Syndagma, qui a vraiment un bel humidor. Le magasin est tenu par 2 frères, et semble très apprécié des athéniens.

miamys-cigar-shop-athenes

Où fumer des cigares en Grèce ?

Contrairement à la partie précédente, je ne vais pas détailler entre Athènes et les îles, pour une raison simple : en Grèce, on peut fumer partout.

De mes 15 jours passés là-bas, je n’ai jamais vu un grec embarrassé à la vue d’une cigarette ou d’une vitole, et personne dans les bars ne nous a jamais regardé de travers.

Les terrasses sont toujours très accueillantes (franchement, ils en font toujours de beaux endroits), et les cendriers sont posés sur les tables (interdit désormais en France).

terrasse-accueillante-fira-santorin

Il m’est même arrivé, à Fira, de voir la serveuse m’apporter un cendrier à cigare en rechange du cendrier normal, sans rien avoir demandé !

En bref, jamais eu aucun problème pour les quelques cigares que j’ai fumés.

En plus il fait toujours beau, donc c’est toujours très agréable.

Attention tout de même, il y a (beaucoup) de vent sur les îles. On n’a pas de mal à trouver un endroit à l’abri, mais on ne peut pas toujours fumer n’importe où non plus !

Et si tu ne trouves pas, la piscine de l’hôtel fait toujours l’affaire :

cigare-piscine-hotel-paros

Conclusion

Les cigares en Grèce sont beaucoup plus chers qu’en France, et si tu n’es pas dans une grande ville, ou si tu n’as pas de voiture (ou de moyen de locomotion) sur les îles, tu risques de galérer à en trouver, surtout si tu cherches des références particulières.

Je te recommande donc de partir avec une petite sélection assez large (perso j’avais emmené 10 vitoles et je n’ai pas tout fumé – ben ouais, entre les balades, les visites et le vent, on n’a pas toujours l’occasion !), et de ne pas espérer trouver des cigares partout.

Pour ce qui est de les déguster par contre, tu n’auras que l’embarras du choix !