partagas-maduro-no-1-thumb
Note des lecteurs5 Notes
74
93
A essayer absolument !

On ne va pas se mentir : s’il y a bien une ligne de cigare photogénique, c’est la Línea Maduro de Partagas.

Il n’y qu’à voir cette magnifique photo de l’ami Paul, de la chaîne Youtube Cigare TV, bien plus doué que moi en photo, pour s’en convaincre :

Prochainement sur Cigare TV, un pairing ou alliance gustative entre un spiritueux et l’un de ces trois Partagas ! 🥃🔥L’art du teasing 😅

Posted by Cigare TV on Saturday, July 4, 2020

Cette semaine, on regarde ensemble le Partagas Maduro No.1, un magnifique robusto !

Partagas Maduro No. 1 : la fiche technique

Et je corrige de suite : ce Maduro No. 1 n’est pas à proprement parler un robustos.

La vitola de galera de ce module est Discretos, uniquement utilisée pour ce cigare.

Le cigare fait 130 mm pour un cepo de 52, alors qu’un robustos fait 124 mm pour un cepo de 50.

Il est donc légèrement plus grand (6 mm), et légèrement plus épais qu’un Partagas D4, par exemple.

partagas-maduro-no-1-featured

Qu’est-ce que la Línea Maduro de Partagas ?

La Línea Maduro a vu le jour en 2015, justement avec ce Maduro No.1, et deux nouveaux modèles se sont ajoutés à la Línea en 2018.

Elle compte désormais 3 modules :

  • Maduro No. 1 : Discretos, 52 x 130mm
  • Maduro No. 2 : Short Pirámides, 55 x 120 mm
  • Maduro No. 3 : Maduro No. 3, 50 x 145mm

Si tu ne comprends rien aux noms de galère, ou vitolas de galera, je t’invite à consulter mon article sur le sujet ici.

Il faut savoir qu’il est très rare de trouver des capes maduro sur les cigares cubains.

Il a fallu attendre 2007 avec la ligne Línea Maduro 5 de Cohiba pour voir arriver la première cape maduro dans le catalogue d’Habanos S.A.

Les feuilles utilisées pour fabriquer la Línea Maduro sont fermentées pendant plus longtemps que les autres.

J’ai fumé 2 exemplaires avant de faire ce test, tous deux issus d’une boîte code TUA NOV 19. Deux cigares assez jeunes donc.

Dernière information : une rumeur veut que la ligada (le blend) de ce Maduro No. 1 ait été changé entre sa première sortie en 2015 et l’arrivée des Maduro No. 1 et 2 en 2018.

Comme je n’ai pas fumé d’exemplaire d’avant 2018, je ne peux pas en dire grand-chose, et je n’ai pas trouvé d’infos sur la question.

En Août 2020, le cigare est proposé à la vente en France à 15€80, et à 10€60 en Andorre.

Partagas Maduro No. 1 : Test & Avis

Cepo52
Longueur130 mm
Vitola de GaleraDiscretos
CapeCuba
Sous-capeCuba
TripeCuba
MarquePartagas
GammeLínea Maduro
ModèleMaduro No. 1
Prix15.8
Date28/08/2020
Âge9 mois
Temps1h20
Nombre d’exemplaires fumés2

Apparence, Look & Feel, pré-allumage

Rien à dire ni à faire, ce Partagas Maduro No. 1 est magnifique.

J’en ai une boîte de 25, et je peux te dire que l’ouvrir devant les copains fait son petit effet.

partagas-maduro-no-1-test-avis

La cape est grasse, peu veineuse et bien tendue.

C’est visuellement très beau, et surtout très appétissant. Le remplissage est uniforme, le cigare doux au toucher.

À cru, je perçois un léger piquant sur le bout de la langue, du boisé, des épices et un soupçon d’herbe sèche.

Tout ça augure un cigare assez complexe.

Démarrage et premier tiers

Dès l’allumage, on sait qu’on est chez Partagas.

On commence sur un fond terreux, des épices, un léger piquant, mais surtout de fortes notes de café noir, de chocolat et de fruits à coque.

Le démarrage est franc, mais la puissance reste maîtrisée, je dirais à 3/5.

partagas-maduro-no-1-premier-tiers

Le tirage est tout simplement parfait : légère résistance, et une belle fumée grasse et ronde.

La persistance aromatique est fabuleuse : très belle longueur en bouche, et une petite acidité vient rappeler que le cigare est (très) jeune.

À la rétro-olfaction, le café est omniprésent, et le premier tiers évolue tranquillement avec des notes de cuir et de noisette et d’amandes grillées.

Quelques notes sucrées viennent agrémenter un démarrage très agréable.

Le démarrage en trombe laisse place à un premier tiers équilibré mais jeune. Aucun doute qu’avec un peu d’âge, l’équilibre sera parfait.

La fin du premier tiers offre des notes empyreumatiques.

La fumée est épaisse, la cendre est compacte, la construction est sans faille.

partagas-maduro-no-1-premiers-tiers-2

Deuxième tiers

J’enlève la cendre avant qu’elle ne me tombe dessus.

Le deuxième tiers connaît une montée en puissance qui rapproche plus du 4/5, et les arômes se font un peu plus épicés : le poivre blanc vient agrémenter le fond café/chocolat/fruits à coque, toujours très présent.

partagas-maduro-no-1-deuxieme-tiers

À l’approche de la première bande, le même fond domine toujours – pas vraiment d’évolution, mais une belle complexité.

La rétro-olfaction donne quelques notes de réglisse de temps en temps.

La combustion est impeccable, rien à redire.

Au cours du deuxième tiers, le cigare donne un peu plus de piquant en bouche, et la petite acidité vient de temps en temps se rappeler.

La fin du deuxième tiers est marquée par une certaine douceur : la fumée se fait plus ronde, et la persistance aromatique est toujours importante.

partagas-maduro-no-1-deuxieme-tiers-2

Troisième tiers

Dégazage au début du troisième tiers, juste après avoir enlevé la bande Línea Maduro.

Une fois les gaz de combustion échappés, le cigare retrouve de sa rondeur, mais la longueur en bouche est diminuée pendant quelques bouffées.

La puissance reste toujours à 4/5, le poivre se renforce, et le cigare est toujours très bon.

partagas-maduro-no-1-troisieme-tiers

Que vaut ce Partagas Maduro No. 1 ?

De prime abord, c’est un cigare jeune.

Si tu peux mettre les mains sur une boîte avec quelques années, c’est l’idéal, mais je crois qu’elles sont rares, surtout en France.

Cela dit, même jeune, la vitole livre une très belle dégustation : construction impeccable, bel équilibre, et bonne complexité même si le profil reste assez « linéaire », sans que ce soit péjoratif.

Belle persistance aromatique, final rassasiant sans amertume outre-mesure.

En quelques mots : une très belle pièce. Proposé à 1€50 de plus que le très célèbre D4, ce Maduro No. 1 offre une dégustation très différente : les amateurs de Partagas y trouveront leur compte à coup sûr.

Attention toutefois : je ne conseillerais pas cette pièce aux débutants ; elle est forte en goût autant qu’en puissance !

partagas-maduro-no-1-troisieme-tiers-2
partagas-maduro-no-1-thumb
Partagas Maduro No. 1
Récap'
Ce Maduro No. 1 livre une prestation moderne et n'est pas avare ni en arômes ni en puissance. Café, chocolat, fruits à coques grillés et pointe de réglisse viennent rythmer une dégustation agréable et goûtue. Une pièce qui ravira les amateurs de Partagas, mais qui pourrait rebuter les débutants !
Apparence
96
Construction
95
Tirage
100
Arômes
90
Complexité
85
Rapport prix/plaisir
90
Note des lecteurs5 Notes
74
Les +
Visuellement magnifique !
Construction sans faille
Partagas, avec un twist
Magnifique potentiel de vieillissement
Les -
Un peu jeune à l'heure actuelle
Quelque peu linéaire
93
A essayer absolument !

Leave a Reply

// Delay pixel fire by 3 seconds