Note des lecteurs0 Note
0
85
A découvrir !

Cette semaine, direction le Costa Rica, pour tester un module de la gamme D8 de Vegas de Santiago : le Wide Churchill.

D8 Wide Churchill

Histoire des cigares Vegas de Santiago

La marque Vegas de Santiago, menée par Marc Niehaus, dispose d’un large catalogue, mais seule la gamme D8 est disponible en France.

On trouve peu d’informations sur la marque, sinon qu’elle dispose des services du cubain Don Luis Santana Lamas, en l’hommage duquel elle a développé la gamme « Don Luis », qu’on ne trouve malheureusement pas en France.

Les tabacs, sélectionnés au Costa Rica ou dans les pays voisins, permettent selon Vegas de Santiago d’atteindre un bel équilibre aromatique, et surtout une belle construction, sans toutefois avoir la prétention d’imiter les cigares cubains.

Rappelons à ce propos qu’il n’est d’aucune utilité de comparer les terroirs : il faut juger de chaque cigare pour ce qu’il nous apporte, ou est susceptible de nous apporter !

La gamme Vegas de Santiago D8

On retrouve pas moins de 20 modules dans cette gamme :

  • D8 Perla (4x⌀40)
  • D8 Panatela (5x⌀32)
  • D8 Panatela Largo (6x⌀32)
  • D8 Panatela Extra (6x⌀42)
  • D8 Laguito No.1 (7.5x⌀38
  • D8 Petit Robusto (4x⌀50)
  • D8 Robusto (5x⌀50)
  • D8 Torpedo (6x⌀52)
  • D8 Short Salomon (6x⌀58)
  • D8 Toro (6x⌀60)
  • D8 Churchill (7x⌀48)
  • D8 Double Corona (7.5x⌀50)
  • D8 Presidente (7.5x⌀54)
  • D8 Wide Churchill (5.5x⌀56)
  • D8 Salomones (7.5x⌀58)
  • D8 Corto (6x⌀54)
  • D8 Emperador (6x⌀60)
  • D8 Belicoso Gordo (7x⌀60)
  • D8 TripleXL50 ou XXXL50 (9x⌀50)
  • D8 TipleXL60 ou XXXL60 (9x⌀60)

Parmi tous ces 20 modules, seuls 6 sont vendus en France :

  • D8 566
  • D8 Emperador
  • D8 Wide Churchill
  • D8 Short Salomon
  • D8 Petit Robusto
  • D8 Robusto

Pour trouver les autres, il faudra aller en Suisse ou ailleurs, ou les commander sur internet si tu es dans un pays où c’est légal !

Comme pour beaucoup de gammes, c’est le même blend, ou la même liga, selon qu’on est anglophone ou hispanophone.

La différence entre les modules provient donc de la quantité de feuilles de tripe.

Vegas de Santiago D8 Wide Churchill

Date16/06/2020
Âge2019
Temps1h-1h30
Cepo56
Longueur140
Vitola de Galera-
CapeÉquateur
Sous-capeÉquateur
TripeCosta Rica, Pérou, République Dominicaine

Le module qui nous intéresse aujourd’hui est le Wide Churchill, avec un cepo de 56 pour 140 mm de longueur.

Précisons que seule la tripe contient du tabac originaire du Costa Rica : la cape et la sous-cape viennent d’équateur.

Cependant la tripe contient aussi du tabac de République Dominicaine et du Pérou, et pas seulement du Costa Rica.

La vitole est appétissante et bien remplie : la cape est soyeuse, peu veineuse, et la construction semble très belle.

Un détail qu’on ne voit que peu souvent : la cape recouvre entièrement le pied, ce qui donne à la vitole une allure inhabituelle et sympathique.

Ça permet aussi de protéger le cigare dans la boîte lorsqu’il n’est pas dans un cellophane : moins de problème de pieds fissurés !

Tirage à cru

Au nez et à cru, rien de bien définissable : un tirage ample, du boisé lointain et un peu de piquant, que je ne retrouverai pas au cours de la dégustation. Un peu d’épices aussi.

Je coupe à la guillotine, et j’allume à l’allumette.

Entame & Premier Tiers

vegas-de-santiago-d8-wide-churchill-allume

L’allumage se fait très facilement, et le tirage ample se confirme : il faut faire attention à ne pas le fumer trop vite.

Personnellement, j’aimerais un tirage un peu plus serré, surtout sur un format comme ça, mais ce n’est qu’une préférence personnelle.

Dès le départ, le cigare se cale sur des arômes de fruits à coques et des notes torréfiées, qui s’estomperont assez rapidement après l’entame pour laisser place à un boisé lointain.

La puissance, maîtrisée, laisse les arômes s’exprimer, et les premières bouffées sont assez chargées et complexes.

La fumée, légère, porte un des notes de cuir, et les fruits à coques (noisette notamment) reviennent çà et là pour quelques bouffées sur un fond dominé par le bois, et quelques notes de chêne.

La construction est belle, la cendre compacte et blanche, rien à redire.

A la fin du premiers tiers, un peu de piquant s’installe, qu’un court dégazage aura tôt fait de chasser.

Deuxième tiers

J’entame le deuxième tiers avec un cigare assez linéaire mais toujours sympathique : il n’a probablement pas la complexité de certains de ses confrères, mais il n’en met pas partout non plus.

La prestation est maîtrisée, et un regain de puissance bienvenu permet de ne pas s’ennuyer.

Le deuxième tiers, un peu plus torréfié, joue avec le café et les notes empyreumatiques, accueillant parcimonieusement quelques pointes fugaces d’herbe sèche et de foin.

Pour le reste du deuxième tiers, le cigare reste calé sur son domaine : une complexité moyenne aidée par une construction sans faille.

Troisième tiers

A l’entrée du troisième tiers, toujours des notes torréfiées, et une puissance un peu plus lointaine.

Le final reste cependant rassasiant, dominée par le bois et les notes empyreumatiques !

Verdict sur le D8 Wide Churchill

Le D8 Wide Churchill de Vegas de Santiago n’est pas, loin s’en faut, un monstre de complexité.

Il ne faut pas s’attendre à trouver à chaque bouffée de nouveaux arômes et à avoir besoin de se concentrer à tout instant pour en profiter.

Le module livre toutefois une belle prestation, porté par une construction sans faute. Je te conseille de le tester (ou un autre format de la gamme que tu préfèrerais), car il prouve que le Costa Rica n’a pas à rougir !

Reste le prix : proposé à 13.9€, il est dans le milieu de gamme, mais il n’est pas à ranger dans la catégorie des peu onéreux.

Vegas de Santiago D8 Wide Churchill
Récap'
Le Vegas de Santiago D8 Wide Chuchill livre une prestation sympathique, soutenu par une très belle construction. La fumée, légère, livre des arômes majoritairement boisés, agrémentés de notes torréfiées et de touches d'herbe sèche et de fruits à coque. La dégustation, linéaire, est toutefois sympathique. Même si le tirage est un peu ample à mon goût, Vegas de Santiago nous prouve que le Costa Rica n'a rien à envier à d'autres ! Un bon cigare d'après-midi, ou d'apéritif !
Apparence
90
Construction
95
Tirage
70
Arômes
75
Complexité
70
Rapport prix/plaisir
80
Note des lecteurs0 Note
0
Les +
Très belle construction
Palette aromatique abordable
Puissance moyenne - adpaté aux débutants
Les -
Un peu linéaire
Pourrait être plus complexe
85
A découvrir !

Leave a Reply

// Delay pixel fire by 3 seconds